fond concert reggae

Bob Marley

Né Robert Nesta Marley, Bob Marley est un chanteur et musicien jamaïcain qui a considérablement marqué le monde du reggae. S’il a connu un succès international de son vivant, il est toujours considéré comme une légende.

Débuts : 1962

Ayant arrêté l’école à 14 ans, Bob Marley quitte la campagne pour Kingston et rencontre Neville Livingston avec lequel il chante des cantiques. Les deux acolytes commencent par prendre des cours de chant avec Joe Higgs et en 1962, Bob Marley enregistre une première chanson, Judge Not, pour le producteur Leslie Kong. Ce titre passe inaperçu.

Un an plus tard, il forme un groupe avec The Wailers. En 1964, ils obtiennent un contrat avec Studio one et enregistrent leurs premiers morceaux. Le titre Simmer Down trouve son public.

Seconde période : du ska au rocksteady

En 1966, fraîchement marié et revenu d’un court séjour aux États-Unis, Bob Marley se passionne pour le mouvement rastafari et fonde le label indépendant Wail’n Soul’m avec Peter Tosh et Bunny Livingston. Suite à un premier titre, Bend Down Low, d’autres morceaux sortiront par la suite sous le nom de Bob Marley and the Wailers.

En 68, Rita, Bob Marley et Peter Tosh rencontrent Johnny Nash qui souhaite lancer le style rocksteady sur le territoire américain. Marley lui écrit toute une série de compositions originales grâce auxquelles Nash rencontre un certain succès. A la même époque, Marley écrit son tout premier morceau rasta,  Selassie Is the Chapel.

1969 – 1981 : la voie du succès

Entre 1969 et 1973, le musicien cumule les rencontres artistiques et persévère, malgré des titres qui demeurent inconnus du grand public.

En 1973, il a finalement l’opportunité de signer un contrat avec Island Records et sort rapidement deux albums qui lui permettront d’être reconnu en Europe : Catch a fire et Burnin. No woman no cry sort deux ans plus tard, sur l’album Live! qu’il enregistre à Londres.

En 1976, la carrière internationale de Bob Marley semble enfin être sur la bonne voie. Il incarne alors la  culture rastafari et séduit tous les publics grâce à sa musique reggae engagée.

Entre  76 et 81, année de sa mort, Bob Marley sortira de nombreux albums, sera victime d’une fusillade et se verra diagnostiquer un mélanome qui évoluera en cancer généralisé.

Concert Reggae : Tous droits réservés. Mentions légales.